Catégories
Actions Solidaires

Profil de développement de la communauté internationale: la famille Tumsifu Mbata en Tanzanie

Dans cette série, les familles du programme de démonstration Reaching Children’s Potential (RCP) en Tanzanie expliquent comment leur participation améliore leur vie. Le programme RCP de Global Volunteers fait appel à des volontaires à court terme pour aider les parents à fournir des services essentiels améliorant la santé, éradiquant la faim et améliorant la cognition – dans le but d'éliminer le retard de croissance des enfants dans le quartier Ukwega et dans toute la Tanzanie. Grâce au RCP, les familles obtiennent la nutrition, les soins de santé, les connaissances, la technologie et les encouragements nécessaires pour lutter contre le retard de croissance et garantir que leurs enfants peuvent réaliser leur plein potentiel. Le programme RCP est un effort global axé sur l'enfant, dirigé par les parents, centré sur la famille et dirigé par la communauté. Cela commence par la grossesse et se poursuit jusqu'au 18e anniversaire, en mettant l'accent sur les 1000 premiers jours de la vie. Lire Tumsifu Mbata«s interview sur le programme RCP ici.


Tumsifu, veuillez partager un peu où vous avez grandi et fréquenté l'école, et comment vous avez rencontré votre mari Freifas Kaywanga.

Nous avons grandi à Ipalamwa et sommes allés à l'école ensemble grâce à la norme 7 (septième année). Ensuite, nous nous sommes mariés et avons également fondé notre famille ici. Nous avons un fils, Abimeleki Kaywanga, qui a un an et sept mois. Nos familles vivent dans ce village et nous sommes agriculteurs. Nous cultivons principalement du maïs et des haricots, mais nous avons également d'autres cultures comme les avocats, les oranges, les pommes de terre irlandaises et les patates douces.

Quel impact le programme RCP a-t-il eu sur votre vie?

Tout d'abord, dans la vie, vous pensez peut-être que vous savez beaucoup de choses, mais ce n'est pas vrai. J'ai d'abord été intéressé par le programme après avoir entendu mes collègues du village parler des ateliers qui ont généralement lieu au centre RCP, et à partir de là, j'ai commencé à m'intéresser. J'ai été enregistrée en 2018 alors que j'étais enceinte de cinq mois. J'ai appris à rester en bonne santé pour le reste de ma grossesse et jusqu'à présent, le programme a été utile. Mon fils est né en bonne santé à 4 kilogrammes de poids auquel je ne pouvais pas m'attendre avant RCP. Grâce à ce programme, j'ai appris à prendre soin de moi et de mon bébé avant sa naissance, ainsi que de l'hygiène, de la prévention des MST et de la manière d'éviter d'autres maladies.

«Le programme RCP m'a aidé à élever mon fils jusqu'à maintenant, et j'espère que cela m'aidera à l'aider à réaliser ses rêves.»

Tumsifu Mbata

J'aime tout sur le programme. J'avoue que c'était un peu difficile d'adopter de nouvelles pratiques car j'oubliais parfois de me laver les mains. Je n’étais pas habitué à ce genre de comportement et lorsque l’eau n’était pas disponible, je ne remplissais pas le pot juste parce que je n’en faisais pas une priorité. Mais plus tard, mes collègues mères du RCP et mon soignant du RCP ont insisté pour que je le fasse. Quand j'ai décidé d'être sérieux, c'est là que j'ai commencé à voir de grands résultats sur notre santé. J'aime les ateliers parce que j'apprends des choses nouvelles et utiles et j'aime aussi les visites à domicile parce que je reçois de nouvelles idées du soignant. En outre, la Clinique générale des volontaires mondiaux d'Ipalamwa est unique et excellente dans ses services, car vous pouvez être diagnostiqué et obtenir des ordonnances correctes. Dans les dispensaires locaux, ils donnent simplement des médicaments sans diagnostiquer votre état, ce qui rend les gens malades.

Qu'avez-vous appris sur l'importance du lavage des mains?

J'utilise la station de lavage des mains pour me laver les mains après être sorti de la salle de bain, avant de cuisiner, avant et après avoir mangé et après avoir terminé l'agriculture et d'autres activités domestiques. Je sais qu’il est très important de se laver les mains avec du savon et de l’eau propre, car j’ai remarqué que je pouvais éviter les maladies avec ma famille. Vraiment, avant d'assister à l'atelier de lavage des mains, je ne savais pas l'importance de se laver les mains avec du savon et de l'eau – surtout après être allé aux toilettes. Je ne me lavais pas les mains après être allé aux toilettes ou parfois je les lavais simplement sans savon. À cette époque, toute la famille souffrait fréquemment de maladies comme la fièvre de l'estomac et la diarrhée et nous ne pouvions pas en découvrir la raison. Après avoir suivi un atelier sur l'importance de se laver fréquemment les mains avec du savon et de l'eau, et après avoir reçu la station de lavage des mains, tout a changé en résultats positifs. Notre fréquence des maladies a soudainement diminué, et maintenant nous ne souffrons plus de ce type de maladies.

« Quand j'ai décidé d'être sérieux, c'est là que j'ai commencé à voir de grands résultats sur notre santé. »

Tumsifu Mbata

De plus, j'ai construit une autre station locale de lavage des mains près de la cuisine parce que celle que nous avons reçue du programme se trouve près des toilettes. Il était difficile de l'utiliser lors de la cuisson car les toilettes sont loin de la cuisine. Nous avons donc maintenant deux stations de lavage des mains, l'une près des toilettes et l'autre près de la cuisine. Je m'assure que la station près de la cuisine a aussi du savon tout le temps. Je suis reconnaissant au programme de m'avoir enseigné cela.

Comment les plats préparés Rise Against Hunger ont-ils complété votre alimentation? Avez-vous constaté une amélioration de votre santé?

Ces repas ont été très importants et essentiels pour moi et mon enfant. Personnellement, quand je mange de la nourriture, je me sens rassasié et je reçois du lait maternel lourd, ce qui est très important pour mon fils. Il prend du poids chaque fois que je me rends à la clinique. C'est très utile car avant de prendre les repas, mon enfant était faible et il ne pouvait pas parler, mais après les repas, il s'est amélioré même dans son discours. Nous ajoutons généralement du sel et de l'huile lorsque je cuisine les repas et nous les mangeons avec des haricots ou des sardines. Les autres aliments que nous mangeons sont le manioc, les patates douces, le riz, les haricots, les sardines, la viande et les fruits comme les avocats, la banane et les oranges. Nous mangeons toujours des légumes une ou deux fois par jour.

Que pouvez-vous nous dire de plus sur votre famille et vos rêves pour l'avenir?

Je suis fière d'être maman et je me sens très paisible quand je vois ma famille. Notre plan est de travailler plus dur pour nous assurer que nos enfants grandissent dans un bon environnement. L'une des choses que nous entreprendrons est une ferme d'arbres afin que nous puissions vendre du bois. Dans l'agriculture parfois, lorsque la pluie est abondante, nous obtenons très peu de récoltes, ce qui devient un défi. Nous devons donc travailler sur la terre de quelqu'un d'autre pour gagner de l'argent. J'espère que mon fils Abimeleki pourra atteindre des niveaux d'éducation plus élevés afin qu'il puisse être la meilleure personne. J'ai choisi son nom dans la Bible, car je lui souhaite d'être le serviteur de Dieu avec tout autre travail qu'il aimerait avoir. Je vais travailler dur pour m'assurer qu'il atteindra ses rêves. Le programme RCP m'a aidé à élever mon fils jusqu'à maintenant, et j'espère que cela m'aidera à l'aider à réaliser ses rêves.


Pour en savoir plus sur le programme RCP et les familles du quartier Ukwega, choisissez parmi les archives ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *