Catégories
Actions Solidaires

Profil de développement de la communauté internationale: la famille Agness Tula en Tanzanie

Dans cette série, les familles du programme de démonstration Reaching Children’s Potential (RCP) en Tanzanie expliquent comment leur participation améliore leur vie. Le programme RCP de Global Volunteers fait appel à des volontaires à court terme pour aider les parents à fournir des services essentiels améliorant la santé, éradiquant la faim et améliorant la cognition – dans le but d'éliminer le retard de croissance des enfants dans le quartier d'Ukwega et dans toute la Tanzanie. Grâce au RCP, les familles obtiennent la nutrition, les soins de santé, les connaissances, la technologie et les encouragements nécessaires pour lutter contre le retard de croissance et garantir que leurs enfants peuvent réaliser leur plein potentiel. Le programme RCP est un effort global axé sur l'enfant, dirigé par les parents, centré sur la famille et dirigé par la communauté. Cela commence par la grossesse et se poursuit jusqu'au 18e anniversaire, en mettant l'accent sur les 1000 premiers jours de la vie. Lisez la suite pour Agness Tula«s entretien sur le programme RCP.


Agness: Que pouvez-vous nous dire de votre vie à Ipalamwa? Êtes-vous né et avez grandi ici? As-tu fréquenté l'école du village?

Mon mari Neto Makongwa et moi sommes nés et avons grandi ici à Ipalamwa et nous avons eu notre éducation primaire à l'école primaire de Fikano. Mon mari est celui qui me soutient en tout. Nous avons six enfants ensemble. Notre fils aîné, Halodi Makongwa, a 20 ans et vit à Dar avec l'un de mes proches. Mon deuxième fils, Rashid Makongwa, a 15 ans et vient de terminer la norme 7 (7e année). Ma fille aînée, Happy Makongwa, a 14 ans et est en première forme à l'école secondaire Ukwega. Un autre fils, Stephano Makongwa, a 12 ans et est en standard (grade) 4. Ma deuxième fille, Anna Makongwa, a 10 ans et est en standard (grade) 2. Mon bébé, Meshack Makongwa, a un an et deux mois.

Mes enfants les plus âgés sont des travailleurs acharnés, ils aiment le sport et les études. De nos jours, ceux qui sont à l'école primaire sont devenus plus actifs depuis qu'ils ont commencé à recevoir les repas Rise Against Hunger (RAH). Leur performance est également bonne, et j'espère qu'ils continueront de l'être. Je souhaite que mes enfants puissent atteindre les niveaux supérieurs d’éducation et être de meilleures personnes qui m’aideront quand je serai vieux. Je travaille dur pour m'assurer de répondre à tous les besoins de mes enfants. Les défis sont toujours présents, mais en tant que parents, nous nous assurons généralement que tout est sur le point, surtout en ce qui concerne la nourriture pour la famille. Nous cultivons ensemble et nous cultivons des haricots et des cors et d'autres cultures comme les patates douces, les ignames et les légumes.

Qu'ont-ils vous avez appris du programme RCP?

Depuis que j'ai rejoint RCP en septembre 2018, j'ai beaucoup appris sur la façon de se débarrasser de maladies telles que la diarrhée et la toux. Par exemple, lors d'un atelier, on m'a appris à traiter une toux en utilisant la vapeur des feuilles d'eucalyptus. Depuis que j'ai traité mon enfant de cette façon, il ne souffre plus de toux. Je suis toujours prêt à quitter toutes les autres activités quand j'entends parler des ateliers. Les visites à domicile sont également importantes pour moi car nous nous rappelons les choses que nous sommes censés faire. La façon dont mon dernier enfant, Mashack, grandit est très différente des autres enfants que j'ai. J'évoquais les précédents sans grande connaissance que nous avons maintenant. À cet égard, je trouve que mon bébé grandit très bien par rapport aux autres.

«Je trouve que mon bébé grandit très bien par rapport aux autres. Je remercie Dieu que le programme soit arrivé dans notre village. »

Agness Tula

Je remercie Dieu que le programme soit arrivé dans notre village. Nos vies ont été assurées dans une certaine mesure parce que nous pouvons obtenir rapidement d'excellents services de santé. Auparavant, nous pensions simplement à Iringa pour la naissance de nos enfants, ce qui était très coûteux et à haut risque, car la plupart des bébés étaient accouchés en cours de route, et parfois des mères ou des bébés meurent. Mais puisque le programme est là, nous bénéficions de nombreux services et gratuitement. Les services sont excellents à la clinique générale d'Ipalamwa (IGC). Même à Iringa, où nous payons habituellement de l'argent, il n'y a pas de grands services comme ici. L'accueil est également le meilleur et la clinique a les professionnels ce qui est aussi un avantage. Chaque fois que je vais à IGC, je me sens à l'aise et satisfait de leurs services.

Quelle importance jes la station de lavage des mains au quotidien?

Nous avons beaucoup d'avantages de l'atelier de lavage des mains et de la station de lavage des mains parce qu'autrefois nous ne considérions pas l'importance du lavage des mains, ce qui entraînait l'attaque de maladies comme la toux, les champignons, la diarrhée et la fièvre de l'estomac. Quand j'ai assisté à l'atelier, j'ai appris que nous devions nous laver les mains après de nombreuses activités. Maintenant, je sais que cela fonctionne parce que dès que nous avons commencé à pratiquer, le taux de maladies a baissé.

Maintenant, j'utilise la station de lavage des mains après être sortie de la salle de bain, après avoir changé les couches de mon bébé et avant / après avoir mangé et cuisiné. Au début, c'était difficile car nous n'étions pas habitués au comportement de se laver les mains régulièrement. Il était également difficile de former mes enfants, mais j'ai continué à insister pour qu'ils le fassent pour leur santé. Maintenant, c'est devenu une habitude dans toute la maison, et tout le monde sait se laver les mains fréquemment.

« Je prie pour la fin du coronavirus afin que nous puissions recevoir plus de volontaires!« 

Agness Tula

Quelle est l'importance des repas Rise Against Hunger (RAH) pour votre famille?

Les repas sont très importants pour nous car tout d'abord ils réduisent la faim. Mon bébé est généralement rassasié et son poids ne cesse d'augmenter. Dès qu'il a commencé à manger cette nourriture, il est devenu sain et actif tout le temps. Meshack aime tellement les repas et ugali! J'ajoute toujours du sel et de l'huile dans les repas et nous mangeons habituellement avec des haricots ou des légumes. Nous mangeons également des bananes cuites, des pommes de terre, des haricots, des légumes tous les jours et des fruits comme les avocats et la banane. Tous mes enfants ne sont pas difficiles donc ils mangent tout ce que nous fournissons. Les repas RAH m'ont tellement touché parce que j'ai connu le flux important de suffisamment de lait maternel.

De quoi êtes-vous le plus fier dans votre famille? Qu'espérez-vous à l'avenir?

Je me sens très heureuse et paisible chaque fois que je vois ma famille. Ils m'ont été très utiles à bien des égards et j'espère qu'ils le seront encore à l'avenir. Dans quelques années à venir, nous avons un plan de construction d'une autre maison car celle que nous avons maintenant est petite par rapport au nombre de membres de ma famille. Mais pour l'instant, je suis satisfait et j'ai hâte d'en savoir plus sur les soins à donner à ma famille. J'adore tout sur le programme RCP, et j'aurais aimé avoir rejoint le programme depuis le début quand il a commencé. Je profite des bénévoles qui viennent habituellement présenter les ateliers. Ils ont été très utiles. Je prie pour la fin du coronavirus afin que nous puissions recevoir plus de volontaires!


Pour en savoir plus sur le programme RCP et les familles du quartier Ukwega, choisissez parmi les archives ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *