Catégories
Actions Solidaires

Profil de développement communautaire international: Famille Zajaneth Kavindi en Tanzanie

Dans cette série, les familles participant au programme de démonstration Reaching Children’s Potential (RCP) en Tanzanie expliquent comment leur participation améliore leur vie. Le programme RCP de Global Volunteers engage des volontaires à court terme pour aider les parents à fournir des services essentiels améliorant la santé, éradiquant la faim et améliorant la cognition – dans le but d'éliminer le retard de croissance chez les enfants dans le quartier d'Ukwega et dans toute la Tanzanie. Grâce au RCP, les familles obtiennent la nutrition, les soins de santé, les connaissances, la technologie et les encouragements nécessaires pour lutter contre le retard de croissance et faire en sorte que leurs enfants puissent réaliser leur plein potentiel. Le programme RCP est un effort global axé sur l'enfant, dirigé par les parents, centré sur la famille et mené par la communauté. Cela commence avec la grossesse et se poursuit jusqu'au 18e anniversaire, en mettant l'accent sur les 1000 premiers jours de la vie. Lisez l’interview de Zajaneth Kavindi sur le programme RCP ici.


Zajaneth, nous souhaitons en savoir plus sur votre famille. Que pouvez-vous nous dire sur votre parcours et vos enfants?

Mon mari, Mussa, et moi sommes tous les deux d'Ipalamwa et avons terminé nos études primaires jusqu'à la norme 7 ici dans le village. C'est là que nous nous sommes rencontrés. Nous nous soutenons dans tout. Mes deux enfants ont un bon comportement et aiment le sport. J'espère que l'un de mes enfants deviendra pilote et l'autre enseignant. Je travaille très dur pour avoir assez d’argent pour payer les frais de scolarité de mes enfants. Je veux aussi qu'ils atteignent un niveau d'éducation plus élevé.

La principale source de revenus de notre famille est l’agriculture, principalement le maïs et les haricots. Nous cultivons également des tomates, des légumes, des patates douces, des ignames et du manioc.

Pouvez-vous nous dire comment vous avez été formé sur les stations de lavage des mains et les améliorations que vous avez constatées dans la santé de votre famille depuis que vous avez facilement accès au savon et à l’eau assainie?

Mon mari, nos enfants et moi utilisons tous régulièrement la station de lavage des mains. J'ai formé ma famille dès que j'ai reçu la formation dans l'atelier RCP. J'étais très enthousiaste à l'idée de l'utiliser dès sa construction chez nous, mais j'avais un défi – le savon était volé la plupart du temps. J'ai donc décidé de retirer le savon de la station de lavage des mains lorsque nous ne sommes pas tous à la maison et cela a aidé. Actuellement, les gens ne volent plus le savon, alors je le laisse simplement à la station de lavage des mains. Je m'assure toujours qu'il y a du savon et que la cruche contient de l'eau.

Il est très important de se laver les mains avec de l'eau propre et du savon car cela tue toutes les bactéries qui peuvent se trouver sur les mains. Je pense que les ateliers sur le lavage des mains puis l'utilisation de la station de lavage des mains à la maison nous ont rendus plus prudents. Mes enfants sont en meilleure santé et ils ne sont plus malades depuis un certain temps.

Dites-nous comment vous avez ajouté les repas et les produits Rise Against Hunger (RAH) de votre EarthBox à votre alimentation quotidienne.

Les aliments que nous mangeons toujours sont des légumes, ugali, riz, patates douces, manioc, haricots et fruits comme les avocats, les bananes et les oranges. Nous mangeons du bœuf chaque fois qu'il est disponible dans le village et des sardines et du poisson s'ils sont disponibles. Mes enfants adorent tous les aliments que j'ai mentionnés et ils ne sont pas difficiles.

Mon fils aîné, Adriano, reçoit des repas RAH deux fois par jour à l'école primaire. Maintenant que j’ai appris que je suis enceinte, j’espère que je vais bientôt commencer à recevoir les repas à la maison. Lorsque la bouillie enrichie a été distribuée au départ, mes enfants en ont beaucoup bénéficié parce qu'ils prenaient constamment du poids, ce que nous pouvions voir chaque fois que nous allions à la clinique. Ils ont toujours l'air en bonne santé jusqu'à présent.

Je suis reconnaissant que nous ayons les boîtes de jardin, car maintenant je n’ai plus à chercher de légumes. Ce sera facile pour moi, surtout maintenant pendant que je suis enceinte. Je cultive des concombres et ils en sont encore à leurs débuts. J'aime aussi beaucoup le concombre et je sais qu'il contient des vitamines très importantes pour notre corps. Je serais également heureux si RCP nous aidait à élever des poulets et à les garder professionnellement pour obtenir des œufs et vendre le surplus.

Quelles parties du programme RCP sont les plus importantes pour vous, Zajaneth?

En fait, j'aime tout parce que tout est important. Ma vie est très différente maintenant que je suis conscient de beaucoup de choses que je n'avais jamais connues auparavant, par exemple, l'hygiène et la nutrition. Cela a beaucoup changé ma vie. Grâce à la mise en œuvre de bonnes pratiques d'hygiène, ma famille est en bonne santé et une bonne alimentation a aidé nos enfants. J'aime aussi les visites à domicile car cela me donne la liberté de m'exprimer et de poser des questions plus que lorsque je suis avec d'autres personnes dans l'atelier.

L’ouverture de la clinique générale Ipalamwa a dissipé les inquiétudes concernant l’obtention de services de santé, car ils vous donnent une image réelle de ce que vous souffrez. Dans d'autres dispensaires, nous étions simplement traités en devinant sans être diagnostiqués, ce qui posait plus de problèmes. C'est pourquoi je suis très heureux que nous ayons la clinique. C'est vraiment utile.

«Les services de la clinique générale d'Ipalamwa sont excellents et incomparables avec les autres dispensaires du village.»

– Zajaneth Kavindi, maman RCP

«En fait, j'aime tout dans le programme parce que tout est important. Ma vie est très différente parce que je suis maintenant conscient de beaucoup de choses que je n'avais jamais su auparavant. « 

– Zajaneth Kavindi, maman RCP

Qu'est-ce qui vous inquiète et de quoi êtes-vous le plus fier en tant que famille?

Parfois, il n’ya pas assez de récoltes pour vendre quoi que ce soit et nous n’avons aucun revenu. Mais nous travaillons toujours dur pour que tout se passe bien dans la famille. Dans quelques années à venir, nous prévoyons de construire une autre maison parce que celle que nous avons actuellement est petite. Je suis fier de ma famille et je les aime parce que nous sommes en paix.


Pour en savoir plus sur le programme RCP et les familles du quartier Ukwega, choisissez parmi les archives ici.

Apprenez-en plus sur la famille de Zajaneth dans cette interview avec sa sœur, Sharifa:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *