Catégories
Actions Solidaires

Profil de développement communautaire international: Famille Fausta Mgoba en Tanzanie

Dans cette série, les familles participant au programme de démonstration Reaching Children’s Potential (RCP) en Tanzanie expliquent comment leur participation améliore leur vie. Le programme RCP de Global Volunteers engage des volontaires à court terme pour aider les parents à fournir des services essentiels améliorant la santé, éradiquant la faim et améliorant la cognition – dans le but d'éliminer le retard de croissance chez les enfants dans le quartier d'Ukwega et dans toute la Tanzanie. Grâce au RCP, les familles obtiennent la nutrition, les soins de santé, les connaissances, la technologie et les encouragements nécessaires pour lutter contre le retard de croissance et garantir que leurs enfants puissent réaliser leur plein potentiel. Le programme RCP est un effort global axé sur l'enfant, dirigé par les parents, centré sur la famille et mené par la communauté. Cela commence avec la grossesse et se poursuit jusqu'au 18e anniversaire, en mettant l'accent sur les 1000 premiers jours de la vie. Lisez l’interview de Fausta Mgoba sur le programme RCP ici.


Fausta, nous aimerions en savoir plus sur votre famille. Que pouvez-vous nous dire sur votre parcours et votre quotidien?

Mon mari et moi sommes nés, avons grandi et avons fait nos études à Ukwega. Nous sommes agriculteurs et cultivons principalement du maïs et des haricots, mais aussi du manioc, des bananes et des patates douces pour la durabilité. Je fais aussi de la bière une fois par semaine pour que les gens l'achètent. J'apprécie Ukwega car c'est un endroit qui m'a très bien élevé et il a un très beau terrain pour cultiver beaucoup de choses. J'adore ma patrie.

À propos de mon emploi du temps quotidien: je me réveille généralement à 6 h pour préparer mes enfants à l'école. Pour le reste de la journée, je passe surtout du temps dans les champs ou parfois à fabriquer de la bière locale pour la vendre. Quand j'ai le temps de me détendre, j'utilise ce temps pour les activités domestiques. À Ukwega, nous avons beaucoup d'eau et le robinet d'eau est juste à l'extérieur de ma maison, donc je ne marche pas loin pour aller chercher de l'eau. J'adore lire des livres d'histoire et des livres qui ont des enseignements spécifiques.

«J'apprécie Ukwega car c'est un endroit qui m'a très bien élevé et il a de très beaux terrains pour cultiver beaucoup de choses. J'adore ma patrie. »

– Fausta Mgabo, maman RCP

Pouvez-vous nous dire comment vous avez été formé sur les stations de lavage des mains et les améliorations que vous avez constatées dans la santé de votre famille depuis que vous avez facilement accès au savon et à l’eau assainie?

J'utilise régulièrement la station de lavage des mains et j'ai appris à mes enfants à se laver les mains aussi. Ils étaient très réceptifs à la technologie. La technologie est simple et applicable car nous avons un accès facile au savon et à l'eau propre. J’ai vu une différence depuis que nous avons commencé à nous laver les mains parce qu’avant, nous souffrions régulièrement de diarrhée, mais cela fait longtemps que nous n’en avons pas souffert. Mes enfants avaient aussi d’autres maladies de l’estomac à plusieurs reprises, mais nous ne savions pas pourquoi. Maintenant, je me suis rendu compte que c’était à cause de mains sales – c’est pourquoi nous souffrions. Je suis reconnaissant au programme RCP car on nous a appris quelque chose de très crucial qui a été très utile – même maintenant avec le coronavirus.

https://globalvolunteers.org/
La fille de Fausta, Queen (20 ans), utilise la station de lavage des mains devant leur domicile à Ukwega.

«Je suis reconnaissant au programme RCP car on nous a appris quelque chose de très crucial qui a été très utile même maintenant avec le coronavirus.»

– Fausta Mgabo, maman RCP

Dites-nous comment vous avez ajouté les repas Rise Against Hunger (RAH) à votre alimentation quotidienne.

Les repas ont été très importants pour moi et mon enfant. Quand je cuisine les repas ici à la maison, j'ajoute juste un peu de sel et d'huile. C'est toujours un défi pour ma plus jeune, Bertha, de prendre les repas. Je pense que c'est encore une nouveauté pour elle, mais j'espère qu'elle rattrapera lentement. Quant à moi, je mange toujours les repas et j'aime la nourriture. J'espère que Bertha reçoit les repas indirectement grâce à mon lait maternel. Je donne à Bertha trois repas par jour et ils comprennent du riz, ugali, haricots, viande si nous pouvons nous le permettre le jour où il est disponible, sardines, légumes et fruits, principalement des bananes et des avocats. La santé de Bertha est également bonne, et j’espère qu’elle sera toujours bonne car nous continuons à manger cette nourriture car elle contient un mélange de beaucoup de nutriments. Deux de mes autres enfants, Clara et Lazaro, apprécient tellement la nourriture qu'ils reçoivent à l'école et ils sont devenus très actifs. Je les vois devenir un peu gras.

https://globalvolunteers.org/
Fausta dit que la croissance de Bertha, 14 mois, a été bien meilleure que celle de ses cinq enfants plus âgés.

Quelles parties du programme RCP sont les plus importantes pour vous, Fausta?

Notre vie a été facilitée grâce à l'accès aux services gratuits à la clinique. Avant le programme, lorsque nous étions malades, nous avions l'habitude de prendre un analgésique et de dormir sans aucun traitement parce que nous ne pouvions pas payer les frais de l'hôpital. Les services à la clinique sont excellents. La façon dont ils fournissent des services et traitent les patients est vraiment encourageante.

De plus, notre budget alimentaire a été réglementé car nous recevons maintenant les repas dans le cadre du programme. Alors maintenant, nous pouvons servir plus de nourriture qu'auparavant. J'ai beaucoup profité des leçons que nous recevons dans le cadre du programme parce que mon petit est en bien meilleure santé que mes autres enfants à son âge. Il est également très rare qu'elle tombe malade, mais mes aînés tombaient malades régulièrement. Les ateliers sur la nutrition et la prévention des maladies m'ont donc été très utiles. De plus, j'ai appris les étapes du développement et cela m'a aidé à évaluer mon enfant très attentivement. J'ai remarqué qu'elle grandissait mieux que les autres enfants quand ils étaient bébés. J'adore les ateliers car ils sont au centre de tout ce que nous pratiquons aujourd'hui. Nous ne pourrions pas être au courant des choses si nous n’avions pas les ateliers. J'aime aussi les visites à domicile car il y a aussi quelque chose à gagner des soignants.

«J'adore les ateliers car ils sont au centre de tout ce que nous pratiquons aujourd'hui.»

– Fausta Mgabo, maman RCP

Que pouvez-vous nous dire sur vos enfants, Fausta? Quels sont vos espoirs pour eux?

Je ne veux pas que mes enfants soient fermiers ou dépendants comme moi. Je veux qu'ils soient médecins, infirmiers ou enseignants et qu'ils soient indépendants. J'insiste toujours pour qu'ils étudient dur maintenant afin de pouvoir devenir de meilleures personnes à l'avenir. Leur performance à l'école est excellente. La plupart du temps, ils font partie des dix meilleurs scores aux examens. Ma deuxième née, Zukila, a 23 ans et étudie à l'université pour obtenir un certificat en développement communautaire. J'ai déjà vu l'avantage du programme d'aider mes enfants, en particulier ceux qui sont à l'école primaire, car ils reçoivent des repas et ils sont plus forts qu'avant. J'espère qu'ils pourront réaliser leurs rêves.

«J'ai déjà vu l'intérêt du programme en aidant mes enfants, en particulier ceux qui sont à l'école primaire, car ils reçoivent des repas et ils sont plus forts qu'avant. J'espère qu'ils pourront réaliser leurs rêves. »

– Fausta Mgabo, maman RCP

Qu'est-ce qui vous inquiète et de quoi êtes-vous le plus fier en tant que famille?

À l'avenir, j'ai l'intention d'élever plus de poulets afin de pouvoir vendre des œufs et des poulets. Le plus grand défi est que mes enfants plus âgés n’ont pas encore été en mesure de réaliser leurs rêves en raison de nos circonstances, mais j’ai du mal à façonner mes enfants pour qu’ils atteignent leurs rêves à l’avenir. J'adore mes enfants et je me sens si heureux quand je les regarde.


Pour en savoir plus sur le programme RCP et les familles du quartier Ukwega, choisissez parmi les archives ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *