Catégories
Actions Solidaires

Profil de développement communautaire international: Famille Apendaye Myumbo en Tanzanie

Dans cette série, les familles participant au programme de démonstration Reaching Children’s Potential (RCP) en Tanzanie expliquent comment leur participation améliore leur vie. Le programme RCP de Global Volunteers engage des volontaires à court terme pour aider les parents à fournir des services essentiels améliorant la santé, éradiquant la faim et améliorant la cognition – dans le but d'éliminer le retard de croissance des enfants dans le quartier d'Ukwega et dans toute la Tanzanie. Grâce au RCP, les familles obtiennent la nutrition, les soins de santé, les connaissances, la technologie et les encouragements nécessaires pour lutter contre le retard de croissance et garantir que leurs enfants puissent réaliser leur plein potentiel. Le programme RCP est un effort global axé sur l'enfant, dirigé par les parents, centré sur la famille et mené par la communauté. Cela commence avec la grossesse et se poursuit jusqu'au 18e anniversaire, en mettant l'accent sur les 1000 premiers jours de la vie. Lisez l’interview d’Apendaye Myumbo sur le programme RCP ici.


Apendaye, nous nous intéressons à votre vie quotidienne. Avez-vous grandi à Ukwega? Pouvez-vous nous parler de vos activités habituelles?

Oui, je suis né et j'ai grandi dans le village d'Ukwega. Mon mari, Enock, est également d'Ukwega. Nous avons tous les deux terminé la norme 7 ici dans le village. Quant à ma vie quotidienne, je me réveille généralement à 6 heures du matin et je fais les activités domestiques comme aller chercher de l'eau, nettoyer et préparer le petit-déjeuner. Après cela, je me dirige vers la ferme avec mon mari pendant que mes enfants sont à l'école, et je reviens à 4 heures de l'après-midi. Nous préparons toujours le déjeuner à la ferme et y mangeons ensemble avant de revenir. Le soir, je prépare juste le dîner pour ma famille. Les jours où je ne vais pas sur le terrain, je reste à la maison pour faire les activités domestiques, y compris trouver du bois de chauffage. Quand j'ai le temps de me détendre, je dors généralement. J'aime lire des livres, en particulier les livres que mes enfants lisent à l'école. Il m'est très rare d'avoir le temps de parler avec mes voisins ou amis. J'adore Ukwega parce que c'est chez moi et que je peux facilement cultiver et vivre avec ma famille.

Pouvez-vous nous parler un peu des intérêts et des personnalités de vos enfants?

Winfrida aime chanter tout le temps et elle adore aller à l'église. Aigon aime lire et écrire. Chaque fois qu'il rentre de l'école, il s'installe et écrit sur des papiers et parfois sur les murs de notre maison. Je ne connais toujours pas Lenifa parce qu’elle est jeune, mais elle est toujours très polie et calme. Habibu est encore trop jeune pour que je puisse observer ce qu'il aime.

Mon souhait est que mes enfants soient suffisamment éduqués pour devenir médecins et infirmières afin qu'ils puissent m'aider, moi et tout le monde. Je m'assure toujours qu'ils ont suffisamment de temps pour étudier après leur retour de l'école. Leur performance à l'école est également très bonne et maintenant ils sont devenus encore plus actifs en raison des repas qu'ils reçoivent. Je suis donc très reconnaissant envers le programme car il joue un grand rôle pour la bonne croissance de mes enfants. Je travaille également dur pour répondre aux besoins nécessaires à l’école.

Je suis toujours heureux de voir mes enfants heureux et en bonne santé. Dans quelques mois, j'ai un projet d'achat d'un système solaire pour que mes enfants puissent avoir de la lumière quand ils veulent étudier la nuit.

«Leur performance à l'école est également très bonne et maintenant ils sont devenus encore plus actifs à cause des repas qu'ils reçoivent. Je suis donc très reconnaissant envers le programme car il joue un grand rôle pour la bonne croissance de mes enfants. « 

– Apendaye Myumbo, maman RCP

https://globalvolunteers.org/
Lenifa (4 ans) utilise la station de lavage des mains devant son domicile dans le village d'Ukwega.

Comment savez-vous que se laver avec du savon et de l'eau est souvent important pour préserver votre santé?

Ma famille et moi utilisons la station de lavage des mains tout le temps lorsque les mains doivent être nettoyées. J'ai également enseigné à mes enfants comment utiliser la station de lavage des mains et ils se lavent généralement les mains après leur sortie de l'école avant d'entrer dans la maison. Depuis que j'ai enseigné à mes enfants, ils ont été très intéressés et réceptifs à la technologie. Mon mari est également très favorable au lavage des mains avec nos enfants.

Il y a une grande différence depuis que nous avons commencé à nous laver les mains car c'est une technologie simple. Nous avions l'habitude de nous laver les mains dans un petit bassin, ce qui n'était pas non plus approprié car tout le monde utilisait la même eau dans le bassin. Ainsi, la station de lavage des mains a contribué à faciliter le processus et c'est un moyen plus sûr de garder nos mains propres. De plus, depuis que nous avons commencé à nous laver les mains efficacement, nous ne souffrons d'aucune maladie par rapport à ce que c'était avant. Les stations de lavage des mains ont été très utiles et intéressantes à utiliser.

Dans quelle mesure les repas Rise Against Hunger ont-ils été importants pour votre famille?

Les repas Rise Against Hunger sont très importants pour moi et mon enfant car ils nous fournissent les vitamines nécessaires. Cela fait un mois que nous avons commencé à recevoir les repas. Mon enfant a très bien pesé cette fois depuis que son poids a augmenté d'un kilogramme entier, ce qui ne s'était pas produit depuis quelques mois. Il n'augmentait que de quelques grammes. Je suis donc très heureux que cette fois, son poids ait augmenté plus qu’avant. J'espère que les repas ont joué un plus grand rôle. Je me sens aussi plus fort et j'ai suffisamment de lait maternel lorsque je prends les repas. Mon enfant aime les repas Rise Against Hunger plus que tout autre aliment. Il refuse parfois tous les autres aliments et mange les repas Rise Against Hunger. Les autres aliments que nous mangeons sont ugali, haricots, légumes, bananes, sardines, viande lorsque nous en avons les moyens, manioc, patates douces et fruits (principalement des avocats). Nous avons toujours trois repas par jour.

Je suis heureux pour mes enfants qui sont à l’école primaire parce qu’ils reçoivent des repas deux fois par jour à l’école. Depuis qu'ils ont commencé avec les repas à l'école, ils sont très actifs. Ils n’ont pas l’air affamé après l’école comme avant et ils apprécient vraiment les repas.

«Depuis qu'ils ont commencé avec les repas à l'école, ils ont été très actifs. Ils n'ont plus faim après l'école comme avant et ils apprécient vraiment les repas. « 

– Apendaye Myumbo, maman RCP

https://globalvolunteers.org/
Apendaye dit que la santé de sa famille s’est améliorée depuis qu’ils ont commencé à se laver efficacement les mains en utilisant la station de lavage des mains.

Quelles parties du RCP sont les plus importantes pour vous et pourquoi?

J'ai beaucoup profité du programme. La vie a été très différente. Les services de la clinique générale d'Ipalamwa sont excellents et systématiques. Tout le monde y est accueillant et attentionné. Ceci est très différent des autres dispensaires. Les services que je reçois maintenant – je ne les ai jamais reçus auparavant, en particulier à la clinique où nous sommes traités gratuitement. Je n'ai pas à me demander où trouver de l'argent lorsque mes enfants ou moi sommes malades. C'est merveilleux.

De plus, nous avons beaucoup appris du programme, en particulier des ateliers. J'ai appris à nourrir et à allaiter le bébé, ce qui a été très utile. J'ai rejoint le programme quand mon enfant avait trois mois et j'ai réfléchi à tout ce que j'ai appris dans les ateliers. J'ai vu la différence dans la croissance de mon quatrième enfant. Sa compréhension est vraiment bonne si vous la comparez à celle de mes trois autres enfants quand ils avaient son âge. J'adore les ateliers car j'apprends généralement beaucoup d'eux. J'aime aussi les visites à domicile parce que j'aime être visité et qu'il m'est facile d'exprimer mes défis à l'aidant.

J'ai également bénéficié des coopératives parce que j'ai acquis de nouvelles compétences. J'ai appris à fabriquer du savon et la vente de sardines nous a été très utile.

«J'ai rejoint le programme quand mon enfant avait trois mois et j'ai réfléchi à tout ce que j'ai appris dans les ateliers. J'ai vu la différence dans la croissance de mon quatrième enfant. Sa compréhension est vraiment bonne si vous la comparez à celle de mes trois autres enfants quand ils avaient son âge.

– Apendaye Myumbo, maman RCP

https://globalvolunteers.org/
Apendaye dit que son fils Habibu s'est mieux développé que ses trois autres enfants. Elle a rejoint le programme RCP à l'âge de trois mois.

Quels sont les plus grands défis ou difficultés de votre famille? Comment essayez-vous d'y remédier?

L’un de mes plus grands défis concerne mon enfant Winfrida, qui souffre d’un problème rénal, mais je remercie Global Volunteers pour leur clinique à Ipalamwa car mon enfant reçoit des médicaments tous les mois sans aucun frais. Elle va mieux maintenant. Auparavant, j'allais à Iringa, ce qui était très coûteux et parfois je ne pouvais pas me le permettre.


Pour en savoir plus sur le programme RCP et les familles du quartier Ukwega, choisissez parmi les archives ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *