Catégories
Actions Solidaires

Atteindre le potentiel des enfants en Tanzanie: bienvenue à Elestuta Mfikwa

Dans cette série, les familles participant au programme de démonstration Reaching Children’s Potential (RCP) en Tanzanie expliquent comment leur participation améliore leur vie. Le programme RCP de Global Volunteers engage des volontaires à court terme pour aider les parents à fournir des services essentiels améliorant la santé, éradiquant la faim et améliorant la cognition – dans le but d'éliminer le retard de croissance des enfants dans le quartier d'Ukwega et dans toute la Tanzanie. Grâce au RCP, les familles obtiennent la nutrition, les soins de santé, les connaissances, la technologie et les encouragements nécessaires pour lutter contre le retard de croissance et garantir que leurs enfants puissent réaliser leur plein potentiel. Le programme RCP est un effort global axé sur l'enfant, dirigé par les parents, centré sur la famille et mené par la communauté. Cela commence avec la grossesse et se poursuit jusqu'au 18e anniversaire, en mettant l'accent sur les 1000 premiers jours de la vie. Lire Elestuta Mfikwa«interview sur le programme RCP ici.


Bienvenue au programme RCP, Elestuta. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous et pourquoi vous avez rejoint RCP?

Je suis né et j'ai grandi ici à Makungu. J'ai terminé l'école primaire jusqu'à la 7e année et me suis mariée ici, dans le village. Mon mari et moi avons deux enfants; Karim et Fraiko. J'ai décidé de rejoindre RCP car le service de Global Volunteers est très bon. J'adore RCP parce qu'il aide nos enfants à réduire la malnutrition parce que les soignants et les bénévoles nous enseignent la santé et la nutrition. Par exemple, mon amie d'Ipalamwa m'a dit que ses enfants se débrouillaient très bien maintenant – surtout le plus jeune à cause des bons repas. J'ai entendu dire que le programme RCP aide les femmes enceintes et les enfants à améliorer leur santé et à contribuer à des accouchements sains. J'ai entendu parler des ateliers RCP, qui sont si utiles dans notre vie quotidienne. Je peux recevoir une station de lavage des mains et des repas Rise Against Hunger (RAH) dans le cadre du programme. Lorsque mon proche d'Ipalamwa était malade, la voiture des Global Volunteers l'a aidée à se rendre dans la ville d'Iringa pour des médicaments. Je pense que j'aurai l'occasion de pratiquer de nouvelles choses et d'en apprendre davantage sur la façon de résoudre les problèmes auxquels font face les enfants et les mamans, plutôt que de me fier aux méthodes traditionnelles d'élevage des enfants.

Quelles sont certaines des croyances culturelles sur la grossesse avec lesquelles vous avez grandi?

On nous a appris à toujours suivre toutes nos croyances et valeurs culturelles dans la société. Les tabous et la foi sont très forts. Par exemple, une femme enceinte ne peut pas se tenir debout lorsqu'elle boit de l'eau ou s'asseoir devant la porte, ou cela entraînera des complications lors de l'accouchement. Il est tabou après l'accouchement de ne pas manger de légumes verts car cela créera des maux d'estomac. Ce ne sont que quelques exemples de tabous. Nos ancêtres ont dit aux gens différentes manières. De nos jours, seuls quelques-uns d'entre eux maintiennent et conservent ces pratiques.

Qu'espérez-vous gagner en participant au programme RCP?

Je veux que ma vie change sous tous ses aspects. Surtout, je suis fatigué. Je dois avoir des enfants en bonne santé. Je veux en savoir plus et être un exemple pour ma famille et les autres membres de la communauté. J'espère qu'à l'avenir, notre village aura des enfants en meilleure santé grâce au programme RCP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *